Cancers du foie

Les cancers du foie sont de deux types :

  1. primitifs, lorsqu'ils se développent directement à partir de cellules de foie (ces cancers sont alors appelés Carcinomes hépato cellulaires), ou
  2. secondaires, lorsqu'ils correspondent à l'existence de métastases, elles-mêmes résultant de la dissémination d'un autre cancer primitif, tel que la plupart des cancers digestifs (œsophage, estomac, colon, pancréas), les cancers du sein ou des bronches etc… sont capables de le faire (voir ces différents cancers).


Les cancers primitifs du foie (Carcinomes hépato cellulaires) sont donc ceux que nous envisageons ici :

Ces cancers sont peu fréquents en France, bien que très fréquents en Asie, en particulier en Chine, et en Afrique. Leurs causes originelles sont multiples et peut-être même imbriquées. Le virus de l'hépatite B ou C est le plus souvent incriminé, expliquant que ces cancers soient particulièrement fréquents en zone d'endémie d'hépatite. Mais des causes chimiques sont tout autant possibles, telles que l'aplatoxine, un produit dérivé d'une moisissure contaminant l'arachide en Afrique ou les céréales.

De même l'alcoolisme serait aussi un facteur favorisant, et cela particulièrement dans notre pays, avec la possibilité de survenue de tels cancers à partir d'une cirrhose alcoolique.

Les signes d'alarme : fatigue générale, troubles de la digestion, amaigrissement etc… attirent rapidement sur le foie dont les tests fonctionnels sont rapidement perturbés.

Le diagnostic est fortement suspecté lorsqu'existe une augmentation des alpha foeto protéines et de l'ACE qui sont deux marqueurs essentiels, bien que non spécifiques, et un aspect hétérogène à l'échographie et au scanner. En fait seule la biopsie hépatique affirmera un tel diagnostic, après analyse de l'ensemble des prélèvements biopsiques par l'anatomopathologiste.

Le traitement est avant tout chirurgical. Celui-ci peut conduire à une ablation partielle du foie (hépatectomie partielle) ou une ablation totale, et alors dans ce cas, être associé à une greffe de foie (transplantation hépatique) en service spécialisé.
En effet les cancers primitifs du foie sont très peu sensibles à la chimiothérapie et la radiothérapie ne peut leur être proposé. C'est souligner l'intérêt d'une prévention primaire, basée sur la généralisation de la vaccination de l'hépatite B et C, et dans le domaine de l'agroalimentaire la lutte contre les moisissures par l'aération appropriée des céréales et arachides.

Haut du site
Close blockOpen block

Nos contacts

Coordonnées de l'ARTAC :

ARTAC
57/59 rue de la Convention
75015 PARIS
FRANCE

Le présent module de cette formation portera l’approche clinique de quelques pathologies et le rôle de l’environnement dans leur déclenchement.

 

Jours et Lieu de formation
L’enseignement de ce module sera dispensé sur 2 jours, à savoir les 19 et 20 mai 2017, et aura lieu à Paris, au Centre Universitaire des Saints-Pères, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris, salle WATSON (2ème étage).


Horaires : de 9h00 à 17h30

Participants
Le cours s’adresse aux docteurs en médecine, docteurs en pharmacie et docteurs vétérinaires, aux détenteurs d’une maîtrise ou d’un doctorat en sciences (ou équivalents) et aux étudiants de troisième cycle de sciences.
Programme

  • Formation en médecine environnementale : 9ème session les 19 et 20 Mai 2017