Nouveaux traitements

L’ARTAC, depuis sa création, a largement contribué à l’essor des traitements médicaux du cancer. Elle a été à l’origine du développement de plusieurs nouveaux médicaments et de la mise au point de nouvelles stratégies thérapeutiques. Nous ne rapportons ici que les médicaments et stratégies actuellement utilisés en particulier à l’Hôpital Européen Georges Pompidou.

Nouveaux médicaments cytotoxiques

L’ARTAC a été pionnière dans le développement clinique de plusieurs médicaments dont la Mitoxantrone, la Vinorelbine (Navelbine®), le Taxotère et la Gemcitabine.

Le Taxotère est une molécule dérivé de l’if, Taxa baccata. Aujourd’hui les indications thérapeutiques du Taxotère, grâce aux travaux de plusieurs équipes notamment françaises, se sont élargies aux cancers du sein localisés à pronostic réservé, aux cancers bronchiques et surtout aux cancers de la prostate métastasés, devenus résistants à l’hormonothérapie (voir plus loin).

La Vinorelbine (Navelbine) est un médicament qui, comme le Taxotère a été découverte par le Pr. Pierre Potier, médaille d’or du CNRS, avec qui l’ARTAC a travaillé très étroitement. L’ARTAC a montré que la Vinorelbine (Navelbine) était active dans les cancers du sein. Elle présente aussi une certaine activité dans les cancers de l’ovaire et de la prostate.

La Gemcitabine est active également dans les cancers du sein et de l’ovaire. L’ARTAC a montré qu’elle était active dans les cancers de l’ovaire, en combinaison avec le Cisplatine®. Le très grand intérêt de cette combinaison est qu’elle est active en cas de résistance à l’association Carboplatine – Taxol®.

Nouvelles stratégies thérapeutiques

Il s’agit de stratégies thérapeutiques mises au point depuis ces dernières années ou en cours de mises au point par l’ARTAC.

Cancers du sein métastasés Cancers de l'ovaire
Association Vindésine-5F continu – Verapamil .

Cancers de l'ovaires Cancers ORL Cancers de la prostate Stade I-II
Association Cisplatine – Gemcitabine.

Cancers de la prostate Stade I-II Cancers  de la prostate métastasés
Traitement exclusif par l’association Antagoniste LH-RH – Antiandrogène.

Cancers de la prostate métastasés Tumeurs endocrinoïdes métastasées
En cas d’échec du Taxotère, traitement par de nouveaux médicaments dont le Sutent® (voir plus loin).

Tumeurs endocrinoïdes métastasées
Traitement exclusif par la Somatuline ou l’Interferon alpha.

Cancers ORL
Traitement par chimiothérapie exclusive (Cisplatine-5F continu).

Nouvelles « biothérapies » (disponibles en service spécialisé)

Il y a quatre nouveaux médicaments ou groupes de médicaments :

Un anticorps monoclonal, l’Herceptin (trastuzumab) actif dans les cancers du sein présentant les récepteurs du facteur de croissance épidermique (erb2). L’Herceptin® est souvent associé au Taxol.
Des médicaments angiogéniques, dont les chefs de fil sont le Sutent® (SU11248) et le Nexavar® (BAY-439). Ces médicaments sont actifs dans les cancers du sein et aussi dans les cancers de la prostate.
Un anticorps monoclonal, l’Erbitux® (Cetuximab) dirigé contre les récepteurs EGFR de type 1, utilisé pour le traitement des cancers du gros intestin. L’Erbitux® est le plus souvent utilisé en association avec la chimiothérapie, en cas de résistance aux chimiothérapies classiques.
Enfin un autre anticorps monoclonal, voisin de l’Erbitux®, le Tarceva® (Erlotinib) utilisé pour le traitement des cancers bronchiques, en association à la chimiothérapie.

Haut du site
Close blockOpen block

Nos contacts

Coordonnées de l'ARTAC :

ARTAC
57/59 rue de la Convention
75015 PARIS
FRANCE

Le présent module de cette formation portera l’approche clinique de quelques pathologies et le rôle de l’environnement dans leur déclenchement.

 

Jours et Lieu de formation
L’enseignement de ce module sera dispensé sur 2 jours, à savoir les 19 et 20 mai 2017, et aura lieu à Paris, au Centre Universitaire des Saints-Pères, 45 rue des Saints-Pères, 75006 Paris, salle WATSON (2ème étage).


Horaires : de 9h00 à 17h30

Participants
Le cours s’adresse aux docteurs en médecine, docteurs en pharmacie et docteurs vétérinaires, aux détenteurs d’une maîtrise ou d’un doctorat en sciences (ou équivalents) et aux étudiants de troisième cycle de sciences.
Programme

  • Formation en médecine environnementale : 9ème session les 19 et 20 Mai 2017

    2011 : Publication d'un article scientifique dans la revue Prostate Cancer.